cession d’entreprise

La transmission ou l’acquision d’ une entreprise n’a rien d’une balade de santé: il est essentiel pour le cédant comme pour l’acheteur de s’y prendre suffisamment à l’avance et de respecter une succession d’étapes. Le cédant et l’acquéreur mettra ainsi toutes les chances de son côté pour trouver le repreneur idéal et l’entreprise idéale, qui assurera la pérénité de l’entreprise. Nous allons dans cet article les étapes clés d’une acquisition/transmission d’entreprise réussie.

En amont

Le côté psycologique

Pour le cédant, qui est le plus souvent le fondateur de l’entreprise et qui y a passé une grande partie de sa vie et de son travail, l’acte de la vente présente une forte valeur affective. Il est souvent très difficile pour lui de s’en détacher. Cette phase de préparation psychologique est primordiale et facilitera non seulement l’acte de transmission en lui-même, mais également les négociations avec les futurs acquéreurs potentiels.

Les comptes doivent être propre

Il est essentiel de s’y prendre bien à en amont car les comptes ça prend du temps. Celui qui cède l’entreprise doit faire l’effort de se mettre à la place du futur acquéreur de la société et se demander ce que celui-ci voudra savoir sur l’entreprise. Il est vivement conseillé de faire appel à un expert de la cession et acquisition d’entreprise.

Valoriser l’entreprise

La valorisation de l’entreprise est une étape cruciale dans le processus de transmission et de cession d’entreprise. L’objectif final est d’établir un juste prix pour la cession, ou avec une bonne fourchette de prix. Il est primordial d’utiliser la méthode de valorisation adéquate en fonction de la structure de l’entreprise pour cela vous pouvez être accomapgné par des professionnels.

Le cédant doit également avoir à l’esprit que le repreneur bénéficie dans la plupart des cas de moyens limités, et devra probablement compter sur la rentabilité de l’entreprise rachetée pour rembourser le prêt contracté… Celui qui cède l’entreprise doit donc rester réaliste et éviter de demander un prix trop élevé pour la vente de son entreprise.

La présentation de l’entreprise

Le cédant doit définir clairement ses intentions afin de préparer au mieux le dossier de présentation de l’entreprise à destination des repreneurs potentiels. Le but de cette étape est de construire le montage final de la transmission et ses répercussions juridiques, fiscales et financières pour l’entreprise et pour le cédant. Il faut faire appel à des experts de la cession et transmission d’entreprise pour vous accompagner tout au long de votre projet cela vous simplifiera vos démarches.

La transmission de l’entreprise

Cette phase débute au moment où l’acquéreur manifeste son intention de racheter l’entreprise et souhaite entamer les négociations avec le chef d’entreprise qui cède sa boîte. Il est conseillé aux deux parties de s’entourer de conseillers juridiques et financiers, afin que que la transmission se passe dans les meilleures conditions possibles. L’acheteur va également réaliser une analyse plus approfondie de l’entreprise à remettre et essayer de mettre en exergue certains point essentiels. Cette phase se termine par la signature d’une convention de cession d’entreprise et de trasmission par les deux parties. Il est important de rédiger une convention de reprise très solide.