l’entretien de jardin

L’hiver est une période de repos pour les végétaux, mais il présente également de nombreuses menaces pour eux. Il est donc judicieux de procéder à des travaux de préparation à la fin de l’automne. Pourquoi est-ce indispensable pour retrouver un joli jardin au printemps, et comment s’y prendre ? Réponse dans cet article.

Les bonnes raisons de préparer son jardin pour l’hiver

Généralement, la préparation du jardin pour l’hiver consiste à désherber, à élaguer, à arroser et à apporter des engrais organiques aux plantes. C’est nécessaire pour éviter les éventuels dégâts pouvant être plus ou moins importants de cette saison de basse température. Il est à rappeler que mis à part les conifères et certains végétaux de la même famille qu’eux, la grande majorité des plantes ont du mal à supporter le froid. Et pour cause, leur capacité à survire pendant cette saison est conditionnée par leur rusticité, c’est-à-dire leur aptitude naturelle à s’adapter à la rigueur du climat. Pour rappel, l’hiver commence normalement au solstice de décembre, soit le 21 de ce mois, et s’achève à l’équinoxe de mars, c’est-à-dire le 21 mars.

Faire appel au service à la personne pour l’entretien de son jardin permet de bénéficier de conseils précieux pour préserver ses plantes du vent glacé, de la neige et du gel. Des paysagistes qualifiés peuvent s’en occuper avant l’arrivée de la saison froide afin que le jardin retrouve tout son éclat au printemps, avec des végétaux aussi vivants qu’à la fin de l’automne. En faisant intervenir ces professionnels, on évite le dessèchement des plantes qui pourrait réduire à néant les efforts fournis tout au long de l’année. La remise en état risque d’être laborieuse, voire dans certains cas impossible. Il faudra alors planter de nouvelles plantes, mais là encore, il n’est pas certain que ce soit gagné.

Comment entretenir son jardin avant l’hiver ?

Le désherbage, qu’un intervenant en service à la personne jardin peut tout à fait assurer, est la première tâche à effectuer si on veut limiter la prolifération des mauvaises herbes pendant l’hiver. Le mieux, c’est d’éliminer les racines en sarclant pour ameublir le sol, ce qui facilitera l’arrachage. Si on décide d’effectuer soi-même la tâche, il est recommandé d’utiliser une fourche-bêche à deux manches qui fatigue moins le dos et facilite le désherbage manuel. Et pour le gazon, un évide-pomme peut parfaitement faire l’affaire. L’utilisation de désherbants est peu fatigante, mais cette technique n’est pas écologique.

Il convient également de s’occuper de la dimension verticale de son jardin en procédant à la taille des végétaux avant la saison froide. Cette tâche, dont l’utilité est de mieux répartir la sève dans les branches, requiert du temps, de la technique et de la force. Là encore, faire appel au service à la personne en entretien de jardin est la meilleure option. Pour protéger les racines de ses plantes du gel profond du sol sans les asphyxier, la technique la plus recommandée est le paillage. On peut aussi rentrer et abriter les plantes en pot. Si on ne dispose ni de serre ni de véranda, la parade consiste à les regrouper et les emmitoufler avec du papier journal ou du papier bulle.