Encore peu connu en dehors des grandes villes, les concept stores sont devenus une vraie tendance, une nouvelle façon de consommer. Car derrière ce terme très à la mode se cache en fait de nouveaux espaces de vente qui, au-delà des produits qui sont proposés à la vente, proposent à leurs clients de vivre une expérience originale.

Plus qu’un magasin, un lieu d’expérimentation

Parce que le concept store est particulièrement tendance, de nombreux magasin utilisent cette appellation dans leur communication. Pourtant, force est de constater que peu de magasin devrait réellement se vanter d’adhérer à la philosophie du concept store. Un design et des produits originaux ne suffisent pas, le concept store se veut en lieu d’expérimentation. Ainsi, la fonction de magasin du concept store devient presque secondaire. La boutique devient un lieu de vie, un lieu d’échange et de découverte. On pourra ainsi y organiser des événements qui permettront de créer un lien entre le concept store et sa clientèle. De plus, les vendeurs en viennent à perdre, au moins en façade, leur rôle commercial, pour endosser celui d’un conseiller dédié à la compréhension de l’offre. On mise ainsi sur l’émotion et l’affect plus que sur l’argumentaire commercial souvent jugé intrusif et agressif.

L’esthétique et le design au cœur du concept store

Qu’il s’agisse ou non d’un concept store spécialisé dans les univers de la décoration ou de l’aménagement d’intérieur, on note que la notion d’esthétique et de design du lieu occupe une place centrale dans l’organisation de ces magasins d’un nouveau genre. Comme dans beaucoup de domaine, la première impression est essentielle, et pour créer la première étape d’une expérience originale et réussi, les concepts stores mises très souvent sur des installations, une mise en scène et la création d’une ambiance mémorables. A bien y réfléchir, des enseignes n’avaient pas attendu l’explosion du concept store pour proposer cela. Citons par exemple l’Occitane ou Nature & Découverte qui, déjà, plongeaient leur client dans un univers de sons et d’odeurs immersifs. Certains concept store joue à fond cette carte du design et de l’esthétique pour mettre en avant un côté artistique et innovant qui se veut le reflet de leur offre. Et de plus en plus, le digital vient en renfort des actions menées pour rechercher, tester, décliner les produits proposés.

Du magasin concept store au concept store en ligne

A l’ère du e-commerce, le phénomène de concept store a évidemment été rattrapé par le web. Des sites spécialistes ou généralistes ont ainsi vu le jour. Et s’il est plus difficile de faire vivre une expérience originale aux internautes, c’est sur leur identité, le choix des articles et des créateurs que ces web concept store tentent de se démarquer. Ils vont notamment adopter un positionnement plus écolo et plus responsable, misez sur des créateurs du bout de monde rémunérer à leur juste travail, sélectionner les produits des designers qui font les modes du moment… En France, plusieurs acteurs majeurs occupent le devant de la scène : bonjourbibiche.com, twicy-store.com, et le nouveau venu qui monte, bforc-store.com.

On constate finalement que, si les concept stores font des émules, c’est également parce qu’ils constituent des outils de communication formidables. Les plus grandes marques peuvent ainsi recréer de la proximité et du lien avec des clients présents ou passés qui avaient parfois pu se montrer défiant à leur encore. Les nouveaux venus et les plus petites marques peuvent se démarquer de leurs concurrents directs en affichant une image résolument tendance, tourner vers la créativité et au plus près de sa cible. L’important : montre à votre client que votre offre est unique et que, en choisissant vos produits, il le sera également !