questionnaire

Estimer la portée d’une formation est essentiel afin d’en connaître les impacts sur les participants. Cette opération se fait généralement à partir d’un questionnaire qui leur sera remis. La création du formulaire doit toutefois tenir compte de plusieurs éléments pour que les résultats de l’évaluation soient fiables.

Des questions précises

La conception d’un questionnaire d’évaluation est un travail chronophage et fastidieux. L’objectif est toutefois de poser des interrogations sans équivoque et allant droit au but. De ce fait, il faut privilégier les formulations simples dans la mesure du possible. Les phrases lourdes peuvent embrouiller l’esprit des sondés et ceux-ci risquent de ne pas bien en saisir le sens. Vous pouvez aussi faire d’une seule et longue question deux formules plus courtes. Par ailleurs, chacune d’elle devra être destinée à obtenir une information unique.

En optant pour des questions claires, vous éviterez aux participants de sortir du sujet. Les réponses qu’ils vous donneront seront ainsi faciles à comprendre et traduiront exactement leurs pensées.

Les questions doivent être neutres

La manière dont une question est posée influencera les réponses que vous recevrez. Il est également primordial de demeurer objectif lors de la conception de votre formulaire si vous ne voulez pas vous retrouver avec un questionnaire à moitié rempli ou avec des réponses un peu à côté qui risquent de dénaturer l’évaluation et d’en altérer les résultats. De plus, si le participant hésite beaucoup avant de répondre à une question, il passera à la suivante.

En d’autres termes, il faut vous assurer que les questions restent parfaitement impartiales et plus ou moins impersonnelles, tout en étant relatives à l’objet de la formation. Les réponses n’en seront que plus explicites et faciles à exploiter.

Optez pour un questionnaire concis

Trop de questions risquent d’ennuyer les participants à l’évaluation et peuvent noyer les informations essentielles. Il n’existe pas de nombre idéal de questions pour une opération de ce type. Néanmoins, il faut prendre en considération ce qui a été vu dans la formation et s’en tenir aux différentes thématiques qui ont été abordées. Une ou deux questions par sujet seront suffisantes. Vous pouvez compter environ une trentaine pour un cursus de deux ou trois jours.

Si vous organisez souvent des formations dans votre entreprise, il est préférable de concevoir un questionnaire passe-partout personnalisable à volonté. Cette précaution vous évitera de devoir créer un formulaire précis pour chaque programme à évaluer.