Arashiyama (1)

Le Japon cohabite deux civilisations opposées, celles de la modernité avec l’ancienneté. Y aller, c’est de témoigner de l’adaptation de ces deux réalités dans un même monde. C’est l’endroit parfait pour passer de bonnes vacances entre les familles ou proches, ne le ratez surtout pas.   

Alliance efficace entre innovation et tradition

Les Japonais sont des fans de nouvelles technologies. Cette passion pour les technologies de pointe se manifeste un peu partout que ce soit à domicile ou dans les rues. La majorité des foyers nippons dispose de robots à tout faire à leur disposition. Ils peuvent remplacer l’aide des humains dans de nombreuses tâches comme les nettoyages, les ménages ou la garde de maison. Les propriétaires peuvent vaquer à leur occupation quotidienne avec l’esprit tranquille. À l’extérieur de la maison c’est-à-dire dans les rues, les rôles tenus par les appareils mécaniques s’effectuent autrement. Leurs actions se manifestent à travers des petites voix facilitant le déplacement des personnes à mobilité réduite. À côté de cette modernité, le Japon hérite de plusieurs patrimoines culturels chargés d’histoire comme les châteaux d’Himeji ou de Matsumoto. Ils symbolisent une histoire vieille de plusieurs années. Malgré leur âge millénaire, ces structures conservent encore leur beauté d’antan. Les Nippons en profitent pour développer leur destination touristique. Les anciens temples comme le Hōryū-ji, le Daibutsu-den ou le Tō-ji restent encore debout.

 

Combinaison parfaite entre gastronomies contemporaines et traditionnelles

Pareils aux autres Asiatiques, les Japonais consomment également des riz, des nouilles, des légumes, des poissons et des algues. Ils en servent pour la préparation de leurs classiques culinaires comme les sashimis ou les sushis. Ces mets s’accompagnent de boissons spéciales comme le saké ou l’alcool de riz. Si le Japon se fait connaître aujourd’hui, c’est en partie grâce à ces spécialités. S’agissant des soupes, elles se dégustent avec des salaisons avec utilisation des baguettes. Les plats en provenance de Chine ou de Corée comme les  katsulesou les ramen sont également présents dans les assiettes japonaises. Ils sont le fruit de l’influence étrangère dans la cuisine nipponne. Même les chefs européens y exercent les leurs. Par rapport à tout ce qui est dit, les Japonais respectent les arts à table. Ils ont l’habitude de prononcer quelques mots pour entamer les repas ou boire comme itadakimasu et kampai lorsqu’ils sont accompagnés. Sinon, dans les restaurants japonais, les plats traditionnels ainsi que les préparations modernes cohabitent sans problème. 

Finir l’aventure au cœur de la nature japonaise

À ce propos, le Japon n’a rien à envier à d’autres pays, car il regorge de sites naturels à découvrir. La forêt Yakushima est totalement verte et parfaite pour la réalisation de randonnées spéciales. La présence d’un guide est recommandée au risque de se perdre au milieu de cette étendue profondément boisée. Au sein de la forêt d’Arashiyama, la promenade s’offre un autre visage. Il s’effectue au milieu de plusieurs bambous hauts de plusieurs mètres. À quelques kilomètres de là, se situe l’Hitachi Seaside Park avec ses fleurs étendues sur une surface de 200 ha. Les plantes florales y sont de plusieurs formes et de qualités. Elles changent en fonction de la saison donnant une envie de réserver cette destination au plus vite.