diagno immo

Avant de vendre ou de louer un bien immobilier, le propriétaire doit informer l’acheteur ou le locataire de l’état général des lieux. De ce fait, il faut procéder à un audit et diagnostic (plomb, amiante, termites, gaz, électricité…) des lieux. Toutefois, cette opération exige des compétences spécifiques d’où la nécessité de recourir à un professionnel en la matière. L’intervention d’un diagnostiqueur immobilier est donc vivement recommandée.

Pourquoi établir un diagnostic immobilier ?

La construction ou l’achat d’une maison est un investissement à ne pas prendre à la légère. Il est donc tout à fait normal que l’acquéreur puisse avoir un aperçu global ou détaillé de certains aspects du logement qu’il envisage d’acheter ou de louer. Dans cette optique, le diagnostic immobilier s’inscrit dans une démarche de qualité et afin de prévenir le client des éventuels dangers et imperfections du bâtiment. Il peut ainsi s’agir d’un diagnostic concernant :

– L’état de l’installation électrique, des conduits de gaz et de l’assainissement.

– La présence d’amiante, termites, etc.

– Le risque d’exposition au plomb.

– La présence d’un risque de mérule.

– La performance énergétique.

À noter tout de même que ces constats restent une simple obligation d’information. En effet, le propriétaire ne sera en aucun cas obligé d’effectuer des travaux de rénovation, quel que soit le résultat du diagnostic.

Diagnostiqueur immobilier : les qualités

Les missions d’un diagnostiqueur sont complexes et très vastes. Il peut être amené à réaliser des audits selon la réglementation en vigueur. De même, il doit déterminer les défaillances techniques ainsi que les risques sanitaires et environnementaux pour garantir la sécurité et le bien-être des futurs occupants. Après avoir rédigé son rapport, le diagnostiqueur donne souvent des conseils ou propose des solutions à ses clients suite aux différents problèmes rencontrés.

Étant donné qu’il est impératif d’établir un diagnostic immobilier avant la vente ou la location d’un logement, le recours à un expert est donc de mise. Le choix d’un diagnostiqueur immobilier se porte avant tout sur ses qualifications. De ce fait, il faut s’assurer que ce dernier est certifié pour tous les diagnostics à réaliser (électricité, plomb, gaz, termites, performance énergétique, amiante, etc.).

Le prestataire doit également avoir une expertise en matière de législation relative au secteur et une connaissance approfondie des techniques du BTP avec une formation d’un niveau Bac+2/+3 dans le bâtiment (BTS bâtiment, BTS professions immobilières, BTS technico-commercial spécialisé, DUT génie civil – Construction durable, DUT génie thermique et énergie, etc.). Par ailleurs, comme il doit être à l’affût de toute imperfection, un bon diagnostiqueur immobilier aura un sens de l’observation infaillible.