sri-lanka-2784553_960_720

Grande île d’Asie du Sud, le Sri Lanka est un pays fascinant qui attire, tous les ans, de nombreux globe-trotters. Cette contrée offre aux touristes la chance de s’évader et de visiter des sites hors du commun. L’une des destinations qui méritent un détour dans ce territoire est le pic Adam. Cette formation géologique est l’un des points culminants du Sri Lanka. Elle est un lieu saint pour les musulmans, les bouddhistes et les hindous. La sacralisation de cette montagne vient d’une cavité de près de 2 m qui se trouve sur sa cime. Selon les croyants, il s’agit de l’empreinte laissé par le pied d’Adam lorsqu’il quitta le jardin d’Éden. Pour se rendre en haut de cette merveille de la nature, les routards devront gravir pas moins de 5 000 marches. Pour information, la période parfaite pour escalader le pic Adam lors d’un voyage au Sri Lanka est entre les mois d’avril et mai. De plus, l’ascension de ce massif rocheux se fait de préférence durant la nuit pour profiter d’un magnifique lever du soleil une fois sur le sommet.

Anurâdhapura, une cité antique du Sri Lanka

Voyager au Sri Lanka est une opportunité pour les globe-trotters de visiter la première capitale royale de la contrée, Anurâdhapura. Cette ancienne cité, fondée par le souverain Devanampiya Tissa, se trouve dans la province du Centre-Nord. Elle fait partie des villes sacrées du « triangle culturel » du pays et est classée en tant que patrimoine mondial depuis 1962. En séjournant dans cette localité, les touristes ont la possibilité de voir le Sri Maha Bodhi. Cet arbre est issu du célèbre figuier sous lequel Siddhartha Gautama médita pour atteindre l’illumination. Il est considéré comme la plus vieille angiosperme de la planète et est vénéré par de nombreux pèlerins. D’après les récits, il a été emporté au Sri Lanka par la princesse Sanghamitta en 288 av. J.-C. Les routards ont également la chance d’admirer le Ruwanwelisaya. Cet énorme stupa blanc est l’un des plus hauts monuments religieux du monde. Il fut construit par le roi Dutugemunu pour contenir le bol à offrandes du Bouddha.

Yala, un parc captivant du Sri Lanka

Pendant leurs voyages au Sri Lanka, les globe-trotters iront certainement explorer la réserve animalière la plus visitée du pays, le parc national de Yala. Cette aire protégée couvrant une surface d’environ 978 km² est localisée au sud-est du territoire, proche de la ville de Hambantota. Elle est réputée pour son rôle non-négligeable sur la protection de l’éléphant du Sri Lanka, un pachyderme gravement menacé d’extinction. En se rendant dans ce havre de paix, les adeptes de birdwatching auront l’opportunité de photographier 215 espèces d’oiseaux, à l’instar du bulbul à tête noire, du pélican à bec tacheté, du paon bleu et de l’anhinga roux. Les vacanciers auront également la chance d’admirer de nombreux mammifère en voie de disparition tels que le léopard du Sri Lanka, le macaque à toque, le chat viverrin et l’ours à miel. Mis à part la faune, une escapade dans ce parc est une occasion pour les amateurs d’histoire de voir les vestiges de Situlpahuwa et de Magul Vihara.