bain-derivatif

Le bain dérivatif s’agit d’une méthode naturelle. Il sert à rafraichir l’entrejambe par le biais d’eau froide ou de poches givrées. Cette pratique est devenue une tendance pour apaiser la fatigue, améliorer la digestion ainsi qu’éliminer les graisses en trop. Mais comment faire pour être en meilleure santé grâce au bain dérivatif ?

Mais qu’est-ce que le bain dérivatif ?

Contrairement à ce que l’on entend souvent, le bain dérivatif ne s’agit pas d’un remède de grand-mère. C’est plutôt une pratique d’hygiène de vie. D’après France Guillain, la personne qui a relancé le bain dérivatif en France, le bain dérivatif n’est autre qu’une technique de bien-être. En effet, cette méthode naturelle consiste à rafraichir l’entrejambe avec l’aide d’eau froide ou de poches givrées. Elle reproduit un effet traditionnellement connu à travers l’habillement se nos ancêtres. Pour information, les anciennes personnes ne mettaient pas de sous-vêtements au niveau de l’entrejambes. Leur périnée est donc rafraichi naturellement grâce à l’air libre. Si vous voulez essayer une telle pratique, le poche de Gel pour Bain dérivatif peut probablement vous aider. 

Plus précisément, les ancêtres ne portaient pas de sous-vêtements. Cela protégeait leur zone intime au chaud. Lors que les ancêtres marchaient beaucoup, leur entrejambe est exposé à l’air. Ainsi, les sueurs se glissaient vers les plis de l’aine ainsi que le périnée. Après l’évaporation, la sueur en question maintenait le périnée au frais. Une telle fraicheur locale, associée aux frictions suscitées par la marche, entraine une meilleure mobilité des fascias ainsi que de l’intestin.

Comment les gens doivent voir le bain dérivatif ?

Le bain dérivatif est très connu sur internet, plusieurs témoignages s’y trouvent. En effet, des témoignages sur les avantages et bienfaits du bain dérivatif abondent la toile. À cet égard, certains pratiquants :

  • assurent d’avoir perdu de nombreux kilos ; 
  • d’autres ont vu fondre leurs lipomes ou kystes de graisse ; 
  • certains ont constaté que leurs douleurs articulaires ont disparu ;
  • certaines sentent le bonheur de ne plus être constipés, d’avoir retrouvé la forme ou d’avoir une peau de bébé ;
  • etc. 

Pour voir d’autres bonnes raisons, visitez les avis et témoignages 2021 pour bain dérivatif. Cependant, il est important de savoir qu’aucune étude scientifique n’a été réalisée sur le bain dérivatif. La pratique peut donc être difficilement validée ou contrecarrée.

Mais d’un point de vue physiologique, il est extrêmement sûr que refroidir l’entrejambe ainsi que le haut des cuisses relance la circulation sanguine. Et cela diminue la sensation de jambe lourde. Par ailleurs, la différence thermique rend facile l’évacuation des selles. Et cela se démontre par une meilleure élimination des déchets. Cependant, il n’est pas certain que le bain dérivatif peut atténuer l’inflammation générale du corps. 

Comment fait-on pour réaliser un bain dérivatif ?

Vous ne devez pas avoir peur lorsque vous pratiquez le bain dérivatif. En effet, le bain dérivatif ne présentant aucun danger, et il n’y a pas de risque à l’essayer. Le procédé pour faire le bain dérivatif est très simple. Suivez les étapes suivantes : 

  • mettez-vous en position accroupie au-dessus d’une cuvette ou d’un bidet ;
  • mettez un gant humide et passez-le sur le périnée ainsi que les plis inguinaux, d’avant en arrière ;
  • effectuez l’action pendant 15 à 20 minutes environ ;

À titre informatif, il est possible de faire ces ablutions intimes à la main. Effectivement, c’est ce que les femmes faisaient autrefois au bord d’une rivière. Mais attention : l’eau que vous utilisiez pour le bain dérivatif doit être froide, mais pas glaciale. Et tâchez d’assurer que le reste du corps soit chaud pour créer un différentiel de température.