toiture-ardoise

Le toit en ardoise est synonyme de noblesse, c’est une matière pour assurer la longévité de la toiture.

La matière des aristocrates

L’ardoise est une des matières utilisées pour la couverture des maisons. C’est une plaque de roche à l’aspect de schiste. Ses origines remontent à des siècles, du temps des monarques. On ‘aurait déjà utilisée dans le XIème siècle. Elle se trouve dans le sol, donc, il faut créer une carrière pour pouvoir l’extraire. En Europe, il y a plusieurs carrières à ciel ouvert ou non de schiste d’ardoise. Afin d’obtenir la matière pour effectuer les travaux de toiture, il faut plusieurs processus. Comme le façonnage, le débitage, le boucage, le quernage, cliquez-ici… C’est un travail très long mais le résultat est très satisfaisant. Car le toit e ardoise est vraiment solide et très esthétique.

C’est la noblesse de cette matière qui fait son succès. En plus d’assurer une imperméabilité, elle est aussi très solide. Sa longévité est la plus appréciable auprès des autres matières comme la tuile ou la tôle. Rares sont les maisons dont la toiture en ardoise n’ont pas duré plus d’un siècle. Sa capacité d’isolation constitue également sa force. Par contre, pour son entretien il faut faire appel à un spécialiste. Car elle ne supporte pas certains produits chimiques. A part cela, la matière ne génère aucun problème. L’entretien aussi est important mais le minimum est suffisant. Avoir une toiture en ardoise, c’est un souci en moins pour l’entretien de la maison.

Des prix correspondants à la qualité

Cependant, il y a différentes qualités d’ardoise. En majorité, elle provient des mines en Espagne et en France. L’Union Européenne a fixée des normes pour définir les degrés de performance de la matière. Un professionnel de la toiture saura distinguer les bons des moins bons. Du coup, quand il faut acheter autant lui confier cette tâche. Une bonne ardoise résiste à tous les types de climat. Que ce soit une maison dans les Alpes, exposée à la neige. Ou encore, une habitation dans le sud avec son climat chaud ou encore dans le nord avec ses pluies abondantes. C’est pour cela d’ailleurs qu’elle se retrouve dans toutes les régions françaises.

Par ailleurs, le prix de la toiture en ardoise est plus élevé que celui de ses concurrents.  Pour l’ardoise naturelle, le montant est de 90 à 150 euros au m². Abordable par à rapport à la durée de vie du produit. Acheter une fois et ne plus y penser que 100 ans après, c’est tout de même appréciable. Actuellement, il y a les ardoises synthétiques. Conçues à partir de matières organiques ajoutées à des minéraux, de l’eau et du ciment. Elles sont de même facture que l’ardoise naturelle. Son prix est moins onéreux. Car elles coutent entre 45 et 75 euros par m². Presque la moitié du prix de la matière extrait des carrières.

Des précautions

D’habitude, les dommages sur cette matière ne sont possibles que de manière intentionnelle. Si quelqu’un appuie ses pieds de toutes ses forces sur le toit en ardoise, elle se casse facilement.