blonde-2094172_960_720

Lorsque vous prenez la décision de vous faire poser un implant dentaire, sachez que cela n’est pas toujours possible. En effet, cela est notamment dû à une insuffisance osseuse. Il est alors nécessaire de procéder à une greffe osseuse pour que la pose de votre implant dentaire soit ensuite possible. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir ce qu’est une greffe osseuse.

La greffe osseuse, c’est quoi ?

Afin que l’épaisseur et la hauteur soient suffisantes pour accueillir votre implant dentaire, le chirurgien-dentiste va prendre le temps de reconstituer le volume de votre os en effectuant une greffe osseuse. Cette dernière va alors être placée à l’endroit où se trouvera votre futur implant dentaire. Des vis sont ensuite mises en place pour maintenir cette greffe osseuse.

Les différents types de greffes osseuses

Il existe trois types de greffes osseuses en chirurgie dentaire, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous :

  • La greffe synthétique est la plus fréquente. Le praticien va donc concevoir l’os à partir de matériaux synthétiques comme du calcium. Au fur et à mesure, cette greffe sera remplacée par votre os naturel qui va se former grâce à des facteurs de croissance.
  • La greffe autogène consiste à prélever un os sur le patient. Ce n’est qu’une petite quantité qui va être prélevée au niveau du menton ou des dents de sagesse. Généralement, cette technique est très rarement utilisée.
  • La greffe allogène est une technique qui va consister à utiliser l’os d’un donneur. Il existe des banques spécialisées dans ce type de don. Cette technique existe, mais elle n’est pas pratiquée en France car les risques de transmission de maladies sont très importants.

Les suites de la greffe osseuse

Tout d’abord, il est important de préciser que la greffe osseuse est une intervention totalement indolore, ce qui peut notamment être rassurant, surtout pour ceux qui ont une peur bleue du dentiste. Après avoir subi votre greffe osseuse, il sera nécessaire d’attendre un certain temps pour que vous puissiez parfaitement cicatriser. Une petite douleur ou un gonflement peut alors faire son apparition, mais ce n’est pas toujours le cas. Dans tous les cas, afin que cette période de cicatrisation de votre greffe osseuse se déroule sous les meilleurs auspices, une prescription médicale vous sera faite par le praticien notamment avec des anti-douleurs ou des antibiotiques en fonction de chaque cas.