location bateau

Compatible avec les évolutions 2.0 (au minimum) et les technologies avancées, le secteur nautique connaît un nouvel essor grâce à des plateformes online permettant de louer des bateaux. Les supports digitaux basés sur le modèle d’AirBnB proposent de réserver depuis chez soi ou même en pleine rue l’expérience nautique de son choix, de la sortie demi-journée à la grande croisière. Site et/ou application : l’utilisateur a les clés en main.

Il y a encore quelques années, louer un bateau pouvait vous mener tout droit à un long chemin de croix. Sur place, on pouvait passer des heures à échanger avec plusieurs interlocuteurs pour finalement arriver au choix d’un loueur. Tout cela sans l’assurance d’arriver, au bout, au choix le plus avisé. Grâce à l’appui technologique aussi profitable au tourisme global, tout est désormais centralisé pour la réservation de bateaux. Il suffit de rentrer la destination choisie dans le moteur de recherche dédié, de renseigner le type de bateau désiré et les dates. L’utilisateur se laisse guider, peut même affiner sa recherche grâce aux filtres et finit rapidement par trouver le bateau qui va lui convenir.

Le digital en première ligne

La solution nautique digitale est une aubaine des deux côtés de la ligne d’échanges. Les évolutions tech permettent aux développeurs back et front office d’optimiser applications et sites pour que les propriétaires bénéficient d’un maximum de visibilité, une réussite à mettre en relation avec l’activité des équipes marketing. Citons les ventes de bateaux comme exemple de secteurs tirant profit de cette belle santé du nautisme et des voyages sur l’eau.

Le manque d’exposition a été une crainte formulée par les professionnels du domaine qui craignaient que cette déferlante digitale ne leur profite pas assez. Comme à chaque transformation importante d’un marché, les méfiances ont d’abord été de mise avant que la grande majorité des acteurs soient conquis par cette nouvelle solution. Les craintes ne sont plus du tout d’actualité. Il est confirmé que les bateaux ont un potentiel particulièrement important sur la Toile.

Un utilisateur en pleine immersion nautique dès le premier clic

Face à cette offre digitale maximale, les locataires n’ont que l’embarras du choix. Ils utilisent facilement les supports notamment pour rentrer en contact avec les propriétaires et gagner du temps sur leurs réservations. Les avis (reviews) aident à trancher entre deux bateaux attractifs à louer, par exemple, à Marseille ou du côté des Seychelles. L’ADN collaboratif fonctionne à merveille, toujours boosté par des dernières updates technologiques toujours bienveillantes pour l’expérience utilisateur.

Sur le web, l’internaute veut du concret et pouvoir se projeter dès qu’il arrive sur la homepage d’une plateforme, surtout quand on parle de croisière et d’évasion. La réponse actuelle a ses problématiques est déjà très satisfaisante mais il est certain que le secteur nautique n’en est qu’aux balbutiements d’une possible révolution technologique. Au départ, les solutions collaboratives se sont focalisées sur les particuliers avant de s’ouvrir aux professionnels, qui disposent désormais d’une solution digitale de premier choix pour mettre en avant leurs bateaux en location. Tout le monde trouve sa vitesse de croisière !