Beljanski

Chaque année, près de 150 000 Français meurent à cause d’un cancer. Et malgré les avancées médicales, le nombre de décès continue d’augmenter. Afin d’accroitre les chances de survie, la famille des malades recourt à tous les moyens, à commencer par la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie. Depuis peu, il existe également une thérapie complémentaire peu connue qui permet d’améliorer les effets des traitements conventionnels.

La méthode Beljanski : les principes de cette approche

Le cancer figure parmi les principales causes de décès en France. Selon les études, le cancer du poumon et de la prostate sont les plus mortels chez l’homme. En revanche, chaque année, des milliers de femmes périssent à cause de tumeurs malignes qui se développent au niveau des seins et des ovaires. Enfin, le cancer colorectal est particulièrement redoutable pour les deux sexes. Il emporte près de 18 000 vies par an.

Chaque année, le gouvernement français attribue des financements pour accélérer les recherches pour trouver de nouveaux traitements. Grâce aux efforts déployés au cours de cette dernière décennie, le taux de rémission avoisine désormais les 6%. Toutefois, cela est loin d’être suffisant. L’association des traitements classiques à l’approche Beljanski permet d’obtenir de meilleurs résultats.

Fruit du travail du Dr Mirko Beljanski, ce procédé consiste à faire une cure de gélules à base de plantes tropicales, dont le Pao Pereira, le Rauwolfia Vomitoria et le Ginko Biloba. D’après les recherches, certains extraits de ces végétaux ont des propriétés anticancéreuses puissantes. Une fois absorbées par l’organisme et en complément d’une chimiothérapie, ces substances naturelles limitent la multiplication des cellules cancéreuses.

L’application de l’approche Beljanski

Autrefois, l’approche Beljanski a été interdite en France. Il a fallu attendre quelques années avant que les scientifiques soient convaincus de ses effets. Les médecins et les patients d’autres pays ont effectivement continué à utiliser cette méthode en complément des thérapies classiques. Ce qui leur a permis d’améliorer progressivement leur état de santé. Face à ce constat, cette approche a enfin sa place en soins palliatifs.

Les extraits Beljanski manifestent une synergie efficace avec le traitement conventionnel. Ces substances améliorent l’efficacité de la chimiothérapie et de la radiothérapie, tout en limitant les effets secondaires. Ce protocole peut être administré pour traiter tout type de tumeur. Seulement, afin d’augmenter les chances de survie, cela ne doit jamais entrainer l’arrêt des traitements classiques.

Par ailleurs, il est essentiel d’obtenir l’aval de son médecin avant de commencer une cure, car la posologie des gélules diffère d’un patient à une autre. Mais en général, cela va de l’ordre d’une à dix capsules par jour. Cela dépend du stade et de la gravité de la maladie. Les souffrants ont également intérêt à bien s’informer avant de prendre une décision. Les intéressés trouveront toutes les informations à connaitre sur des sites spécialisés. Il faut aussi savoir que la majorité des soins contre le cancer sont pris en charge par la sécurité sociale.