hammer-719066_960_720

Beaucoup d’enquêtes montrent que la spécialisation est clairement une notion d’avenir pour les avocats en termes de carrière et de développement d’un cabinet. C’est en effet une profession qui doit pouvoir répondre à toutes les interrogations et problématiques de notre société.

Un aspect qualitatif

Pour commencer, au vu de la complexité du droit, il est désormais nécessaire de circonscrire son champ d’activité afin de pouvoir appréhender les dossiers de façon experte. Personne ne peut se prétendre compétitif en tout, et les risques de responsabilité professionnelle sont grands.

Une demande croissante

De plus, la spécialisation, c’est la clef de la tarification au temps passé, puisque l’avocat spécialiste est celui qui peut traiter l’affaire le plus rapidement et le mieux possible. D’autre part, l’avocat spécialiste bénéficie d’une meilleure image auprès de sa clientèle. Cela agit comme un gage de qualité. Au vu du nombre croissant d’avocats, la spécialisation est un moyen sûr de se faire une place dans le métier.

L’importance des avocats généralistes

Certains désignent Internet comme le meilleur avocat généraliste, car la recherche documentaire en ligne est beaucoup plus performante qu’il y a 20 ans. Il est vrai aussi que la spécialisation est moins demandée dans les petites villes. Ainsi les cabinets de province continuent de se présenter comme généralistes, un peu comme les médecins.

Litiges particuliers

Si les spécialistes sont très demandés, les généralistes ont la possibilité d’accroitre la diversité de leur clientèle. Mais certains pensent que si l’on se spécialise trop et que le contentieux dans le domaine d’activité de la spécialisation vient à être moins important, on se retrouve limité dans le métier. En fait, beaucoup de clients recherchent des avocats généralistes pour n’avoir qu’un interlocuteur, et se réservent les spécialistes pour des litiges et questions ponctuelles.

Les droits des brevets et des marques

Pour autant, la spécialisation reste un facteur de qualité dans l’esprit des clients mais également sur le terrain. C’est le cas par exemple avec la spécialisation dans les droits des brevets et des marques, très utile dans l’entreprise, car cela touche à la protection ce qui fait la spécificité et la richesse d’une industrie rappelle le site llcg-avocats.com. Cela concerne les critères pour l’enregistrement d’une marque ou d’un brevet, la durée de protection, la lutte contre la contrefaçon, de façon à distinguer sans équivoque possible les produits ou services que l’avocat va être amené à désigner de ceux de la concurrence.