éclairage intérieur

Dans le domaine de l’éclairage, il est souvent difficile de se retrouve quant aux différents modèles présents sur le marché à savoir. Or, il est indispensable de choisir les pièces qui sauront éclairer à merveille l’intérieur de son habitation. Actuellement, on retrouve l’éclairage directionnel, indirect, lumière diffuse, température de couleur, puissance… Souvent, il prend part à l’ambiance générale d’une pièce. Il valorise également certains éléments sans parler du confort apporté dans certains espaces. Quelques techniques élémentaires doivent être prises en compte pour une meilleure sélection.

Connaître les types d’éclairage proposés sur le marché

Comme affirmé précédemment, il existe différents types d’éclairage qui permet d’éclairer l’intérieur d’une habitation. Et pour s’y retrouver, il est tout d’abord important de savoir les distinguer pour en faire bon usage. Il y a ce qu’on appelle éclairage général. Il s’agit de l’accessoire principal qui a pour rôle de sortir la pièce de la pénombre. Il peut être un plafonnier ou une suspension. Ensuite, vient l’éclairage d’ambiance qui est chargé d’offrir une atmosphère apaisante, contemporaine ou cosy à une pièce en particulier.

Il peut donc s’agir d’une lampe à poser, d’un lampadaire ou encore d’une applique. Il y a également l’éclairage mixte qui associe les éclairages direct et indirect. Dans certaines parties de la maison, notamment les lieux précis où des activités précises sont réalisées comme du côté du plan de travail, l’idéal serait d’opter pour un éclairage fonctionnel. En réalité, le choix de l’éclairage des pièces dépend grandement de leur usage. Il existe certains coins de la maison qui ont besoin de simples éclairages comme la lampe à batterie ou autres modèles similaires. Dans les pièces de vie, les lumières chaudes sont les plus recommandées pour un environnement chaleureux et convivial.

L’éclairage idéal pour chaque pièce

Une fois les différents types d’éclairage assimilés, il est maintenant temps de choisir celui qui correspond  aux pièces de la maison. Et selon les experts, la sélection dépend de leur usage selon qu’elles sont des lieux de détente, de passage ou d’activités. L’ambiance et les besoins vont également s’ajouter à ces aspects pour savoir si on a besoin d’un éclairage mixte, direct ou indirect. Voici d’ailleurs quelques points à savoir sur le sujet pour un éclairage fonctionnel et parfait.

  • Dans une chambre, très souvent, la coutume est d’installer un luminaire au centre de la pièce. C’est d’ailleurs, l’idée parfaite pour décorer et illuminer la pièce. Les suspensions sont à bannir. Le mieux serait d’ajouter des points lumineux un peu partout, surtout si l’espace est important.
  • Dans la salle à manger, la tendance veut que l’éclairage soit placé au-dessus de la table, surtout si la pièce est adjacente au séjour. Malgré cela, il ne doit pas être fort. De ce fait, il est nécessaire de le placer à une bonne hauteur. Dans ce cas, il est possible d’opter pour un éclairage sur variateur afin d’éclairer la table surtout si elle sert également de plan de travail.

Dans la pièce de vie, certes, la suspension placée en centre est courante. Cependant, l’éclairage peut être insuffisant, notamment pour les pièces de grandes tailles. De ce fait, il est très bien indiqué de multiplier les éclairages d’ambiance. Il est peut-être idéal d’ajouter en plus des appliques aux murs ou encore un lampadaire pour une touche décorative innovante. Les lampes à poser semblent également une option accessibles pour apporter des points lumineux qui complèteront l’ensemble.