vacances nourrisson

Partir en vacances avec son bébé n’est pas quelque chose qui s’improvise. Cela demande non seulement une bonne dose d’organisation mais également beaucoup de vigilance liée aux transports et à la chaleur. Essayons de passer en revue les différents éléments à prendre en compte afin que vous soyez à même d’appréhender au mieux cette démarche et  que vous puissiez profiter de vos vacances avec votre bébé.

L’importance de bien préparer son voyage avec son nourrisson

Au-delà de certaines angoisses et inquiétudes bien légitimes, voyager avec son bébé est une expérience qui peut se révéler absolument unique. Afin que cette dernière ne se transforme néanmoins pas en une aventure rocambolesque, il conviendra en préambule de parfaitement préparer son voyage et tout le matériel et les éléments dont vous ayez besoin !

Il est parfois difficile de penser à tout dans ce genre de circonstances mais quelques incontournables s’imposent.

À commencer par une trousse d’urgence, spécialement si le déplacement a lieu dans un endroit chaud. Ne pas oublier non plus de noter les numéros d’urgence afin de ne pas être pris au dépourvu le cas échéant. Pensez également à préparer un sac de voyage spécifique pour votre bébé afin d’avoir toujours des vêtements de rechange, plusieurs tétines, des couches, des lingettes, de la crème solaire, des lunettes de soleil et si besoin un kit d’allaitement.

Bien sûr, qui dit été dit chaleur et donc dit s’équiper contre la chaleur. En effet, si les adultes sont sujets à la chaleur, les bébés le sont encore plus ! Alors ne lésinez pas, emportez avec vous brumisateur, bouteilles d’eau et habillez votre nourrisson avec des vêtements légers mais en emportant tout de même de quoi le couvrir selon les endroits, il est possible de retrouver de la fraîcheur avec le vent ou une climatisation !

L’été, partir en vacances requiert également une attention redoublée envers votre nourrisson, retrouvez dans cet article, de précieux conseils.

Les différents moyens de transport

Un voyage en voiture permet d’avoir une certaine indépendance et de multiplier les arrêts en toute quiétude. Avant de partir, prenez la peine de charger les bagages la veille afin que bébé ne ressente pas trop l’agitation d’avant départ. Il sera immanquablement soumis à un certain stress dans le cas contraire. Installez correctement le siège pour enfant sans oublier d’omettre le panneau « bébé à bord » à l’arrière du véhicule. Les pare-soleils seront les bienvenus pour éviter que le soleil ne gêne votre nourrisson.

En cas de forte chaleur, mettre la climatisation de manière progressive pour éviter un gros écart de température. Si vous avez décidé d’opter pour un voyage en train avec bébé, rappelez-vous qu’il n’est pas nécessaire d’acheter un billet si votre enfant a moins de quatre ans et qu’il voyage sur vos genoux. Vous avez néanmoins la possibilité de lui octroyer un siège à vos côtés contre la modique somme de neuf euros. La plupart des grands trains offrent de plus des structures qui permettent de bénéficier des « Carrés Famille » ou des « Espaces Famille ».

Dans le cas d’un voyage en avion, privilégiez les trajets avec de longues escales afin de ne pas être obligé de rester confiné à l’intérieur de l’aéroport. Vous pourrez réserver une nacelle pour bébé ou alors opter pour un petit lit spécialement conçu pour les voyages en avion. Si vous avez la possibilité de faire une réservation pour une place avec fenêtres, cela peut être une excellente occasion de distraire bébé. N’oubliez pas de le changer juste avant de monter dans l’avion tout en évitant de le faire dormir avant le vol. Ainsi, il aura moins de mal à s’assoupir pendant le trajet et le voyage n’en sera que plus agréable.