e-cigarette

Le tabagisme est connu de tous comme un mal meurtrier non seulement pour le fumeur, mais aussi pour ses proches qu’il expose quotidiennement à la fumée secondaire. Pour essayer d’en échapper, certains utilisent des substituts nicotiniques tandis que d’autres optent pour la cigarette électronique, une alternative bien plus efficace. Après passage à l’e-cigarette, qu’est-ce qui change chez l’ancien fumeur de façon notable ?

Changements positifs sur le cœur

Le tabagisme, à cause de la production de monoxyde de carbone induite par la combustion influe significativement sur la santé cardiaque. Les fumeurs sont effectivement exposés à un risque accru d’accident vasculaire cérébral, d’infarctus, d’athérosclérose, … sans compter que leur espérance de vie est réduite de 10 ans de moins. Chez les femmes fumeuses, le risque d’infarctus est multiplié par six tandis que chez les hommes, il est multiplié par trois.

En basculant vers une cigarette électronique réglable, tous ces risques de maladies cardiovasculaires se réduisent instantanément.

En effet, comme l’e-cigarette ne nécessite pas de combustion, elle ne produit pas de monoxyde de carbone lequel remplace l’oxygène circulant dans le sang chez les fumeurs. De même, l’absence de combustion permet d’éviter les particules fines qui vont, elles aussi, basculer dans le sang.

Néanmoins, malgré ces observations prometteuses, il convient quand même de rester prudent, car à cause du manque de recul, les études scientifiques n’ont pas encore réussi à détecter les éventuels effets secondaires du vapotage sur le cœur.

Changements positifs sur les voies respiratoires

La grande majorité des anciens fumeurs qui a basculé vers le vapotage affirme qu’ils ont rapidement eu des effets positifs au niveau de leurs voies respiratoires suite à ce changement. Parmi les principaux effets positifs notés, ils citent :

  • La réduction de la toux : chez certains ex-fumeurs, la toux persistante relative au tabagisme peut s’arrêter sitôt après avoir arrêté de fumer, mais chez d’autres, elle peut durer encore quelques semaines avant de disparaître totalement
  • Une meilleure respiration et capacité respiratoire : vu que les poumons ne sont plus exposés à la fumée, l’oxygène y passe mieux et l’ex-fumeur respire mieux
  • Un retour au goût : au fil des ans, les fumeurs finissent par perdre le sens du goût, phénomène qui ferme leur appétit. En passant à l’e-cigarette, ils retrouvent petit à petit la saveur des aliments et l’appétit. Cela explique, d’une certaine manière pourquoi après leur sevrage, les anciens fumeurs gagnent du poids

Par conséquent, le vapotage a une meilleure influence sur les voies respiratoires et les poumons, mais attention, sachez que des études ont déjà démontré qu’elle engendre aussi une baisse de la capacité pulmonaire chez les non-fumeurs. Cette baisse reste toutefois moindre par rapport aux effets de la clope traditionnelle.

Changements positifs sur le cerveau

Chez les anciens fumeurs, le passage à la cigarette électronique apporte des changements positifs étant donné que sans combustion, sans monoxyde de carbone qui va empêcher l’oxygénation du cerveau. Et comme dit plus, le vapotage réduit les risques d’AVC ce qui fait que la dépendance nicotinique est le seul effet néfaste qu’ils peuvent craindre à condition bien sûr qu’ils utilisent des e-liquides contenant de la nicotine.

Chez les non-fumeurs par contre, la cigarette électronique a des effets plus visibles sur le cerveau comme les nausées, les maux de tête, les vertiges, … Selon les chercheurs, ces conséquences peuvent être liées à une vapeur trop dense ou à une dose trop élevée en nicotine. Il faut souligner que ces mêmes effets peuvent apparaître lorsqu’une personne mène un sevrage nicotinique.

Changements négatifs sur les femmes enceintes

Fumer est proscrit quand on est enceinte, car le tabagisme a de nombreux effets néfastes aussi bien sur la mère que sur le fœtus.

En ce qui concerne le vapotage, si normalement il est moins nocif que le tabac, il s’avère plus dangereux chez les femmes enceintes. En effet, des études scientifiques ont démontré que les vapeurs d’e-liquide influent de manière négative sur le système nerveux de la mère et du fœtus, mais surtout de ce dernier.
En effet, le fœtus serait beaucoup plus sensible aux e-liquides que la mère surtout que d’après les tests réalisés, les toxines issues des liquides se retrouvaient dans le liquide amniotique empoisonnant alors le bébé à naître.

Autres changements notables

La majorité des fumeurs lorsqu’ils arrêtent de fumer prennent du poids parce que leur organisme retrouve alors un métabolisme normal et la dépense énergétique qui était 10 % plus élevée sous l’effet du tabac revient à la normale. En règle générale, un ancien fumeur gagne entre 4 à 5 kg après le sevrage tabagique.
Si pour certains, cela est une bonne nouvelle, pour d’autres, perdre la ligne peut être un coup dur, mais heureusement, il est possible de garder son poids de fumeur en faisant du sport. Et si vous vous mettez à la cigarette électronique avec laquelle vous utilisez un e-liquide nicotiné, sachez que vous ne prendrez pas de poids. La seule condition : que le liquide utilisée contienne le même dosage en nicotine que vos anciennes clopes.