local-commercial

L’estimation de votre local commercial permet de céder votre magasin ou vos murs de boutique aux prix du marché et de trouver le meilleur acquéreur ou investisseur. Faire appel à un spécialiste dans le domaine garantit une appréciation sérieuse qui dévoile tout le potentiel de votre local. En vue d’optimiser le prix de vente, l’expertise peut recommander d’agrandir le local, de changer son utilisation ou de le diviser en différents compartiments.

L’importance de faire l’estimation de son local commercial

L’évaluation de votre Bien permet d’obtenir le profil d’acheteur cible et d’adapter votre démarche par rapport à cette clientèle. Le spécialiste va vous prodiguer de précieux conseils qui vont contribuer à valoriser votre local et à rehausser le prix de cession.

Vous devez savoir que l’immobilier comme tout produit marchand obéit à la loi de l’offre et de la demande. Les prix fluctuent suivant de nombreux critères propres au domaine. Cette instabilité a des avantages divers tant pour les propriétaires que pour les acquéreurs ou investisseurs.

L’estimation du local commercial est essentielle dans le commerce de proximité. L’intervention d’un expert immobilier est plus que nécessaire pour éviter qu’une des parties soit lésée à l’issue de la transaction.

Cette évaluation prend en compte de nombreux éléments qui entrent pour une large mesure dans la détermination du prix. Il s’agit notamment de l’emplacement, de la destination des lieux, des caractéristiques du bâtiment, des prix couramment pratiqués dans le voisinage, des facteurs locaux de commercialité et du contrat de bail.

Concernant la destination des lieux, il faut savoir qu’il est différent de l’usage particulier que le commerçant fait des locaux. La nouvelle activité doit respecter la destination du local inscrite dans le bail pour éviter une modification de la valeur locative des murs. En cas de bail tous commerces, toute nouvelle activité ou tout changement de commerce n’occasionnera pas un déplafonnement du loyer.

La vente des murs de boutique est étroitement en lien avec le bail commercial qui met en relation une personne ou un propriétaire (le bailleur) qui loue un local à un commerçant, à un industriel ou à un artisan appelé preneur ou simplement locataire. Ce dernier doit exercer une activité commerciale dans le lieu qu’il occupe en location. Ce bail présente un statut particulier qui octroie certains droits ou des privilèges au locataire commerçant, notamment le droit au renouvellement du bail ou celui à l’indemnité d’éviction.

Le bail commercial est soumis à des conditions dans sa définition et dans sa conception. Ces conditions sont posées par l’article L. 145-1-I, alinéa 1er, du Code de commerce qui énumère les critères d’existence du bail commercial, à savoir la présence d’un contrat de bail, d’un local commercial, d’un fonds de commerce et de l’immatriculation du preneur.

Le calcul pour la fixation du prix du bail renouvelé se base principalement sur les cours de prix du moment sans exclure d’autres paramètres. Votre prix s’aligne sur celui du marché si l’estimation prend en compte les critères légaux, écartant les règles de la liberté des prix. Cependant, le calcul considère quand même les tarifs du marché. Il s’appuie sur la méthode de comparaison des prix.