pomp

La facture de chauffage et de refroidissement représente environ la moitié de la consommation d’énergie domestique. La façon la plus simple de réduire en partie la consommation, c’est d’investir dans une pompe à chaleur économe en énergie. La technologie de la pompe à chaleur n’est pas nouvelle, mais depuis quelques années elle a beaucoup évolué avec différents modèles et chacun a sa particularité.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur est un dispositif qui transfère la chaleur d’un endroit à l’autre. Quand il fait froid, elle déplace l’air chaud à l’intérieur d’une maison vers l’extérieur, et, lors du chauffage, elle tire l’énergie solaire qui l’entoure et la déplace dans la maison. Une pompe à chaleur emploi une faible quantité d’électricité pour fonctionner et ne nécessite aucun carburant fossile quelconque. En tournant simplement le commutateur, le système refroidira ou chauffera selon notre convenance. En outre, pour ces diverses raisons, beaucoup de particuliers et de professionnels choisissent d’utiliser la pompe à chaleur.

pomp1

Les bonnes raisons d’investir dans une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un équipement très efficace pour le chauffage. Elle est ultra-efficace par rapport aux systèmes de chauffage traditionnels. Des études ont montré qu’une famille de quatre personnes passant d’un four à une pompe à chaleur peut économiser jusqu’à 30% sur leurs factures de chauffage pendant un hiver. Elle a un rendement d’efficacité global plus élevé que les autres systèmes, car elle déplace la chaleur plutôt que de la générer. Elle fonctionne à la fois comme radiateurs et climatiseurs. Une pompe à chaleur prend en charge deux problèmes de confort en une seule unité: le chauffage et le refroidissement en offrant une chaleur stable, uniforme et propre tout l’hiver, et une fraîcheur confortable tout l’été. Une bonne raison d’utiliser une pompe à chaleur est donc le confort qu’elle offre toute l’année. Il faut aussi savoir que la durée de vie moyenne d’une pompe à chaleur est de 20 ans, tandis que la durée de vie moyenne d’un système de climatisation est de 10 à 12 ans. Une différence de 8 à 10 ans dans la durée de vie peut être une énorme réduction des coûts.