saut-a-l-elastique

Le saut à l’élastique est considéré comme un des sports extrêmes qui offrent le plus de sensations. En effet, le saut ne dure que quelques secondes mais c’est largement suffisant pour les fans. Et si vous aussi, vous avez regardé plein de vidéos sur internet sur le saut à l’élastique et que l’expérience vous tente, pourquoi ne pas faire le pas. D’ailleurs, c’est l’un des meilleurs moyens de vivre une nouvelle expérience et de s’échapper d’un quotidien routinier. En revanche, un saut à l’élastique se prépare et voici comment vous devez faire.

Se renseigner sur les spots de saut à l’élastique en France

Il y a des spots de saut à l’élastique partout dans le monde. En France aussi, nous en avons quelques un qui méritent le détour. Si vous habitez à Paris par exemple et que vous recherchez un centre de saut à l’élastique pas loin, vous avez le viaduc Saint Georges-le-Gaultier. D’ailleurs, c’est un incontournable pour les amateurs de saut à l’élastique. D’ailleurs, c’est le 1er club de saut à l’élastique France se trouvant près de Paris.

Pour une première expérience du saut à l’élastique, il est recommandé de ne pas sauter de très haut. Pour cela, vous avez le viaduc de Coquilleau qui a une hauteur de 52m. Ce n’est ni trop haut et ni trop bas pour faire un saut. Pour une première fois, c’est la hauteur idéale. Vous avez également le viaduc de l’Isle de Jourdain qui se trouve à 45 min de Poitiers environ. La hauteur du saut y est de 47m.

Mais si vous recherchez plus de sensations et de la hauteur, vous avez le pont de l’Artuby qui culmine à 182m. Ce pont domine la rivière d’Artuby dans la région PACA. D’ailleurs, vous pouvez y admirer les gorges du Verdon pendant le saut. Un autre site qui n’est pas aussi haut avec ses 107m, le Cirque des Baumes dans les Gorges du Tarn promet aussi une belle sensation et un paysage unique.

Ce ne sont pas tous les spots de saut à l’élastique en France mais ce sont les tops pour commencer.

Où séjourner pour un saut à l’élastique en France ?

Pour un saut à l’élastique réussi, il faut un séjour minimum. Un weekend serait un minimum. Cela permet notamment de vous préparer au saut. La veille de votre grand jour par exemple, vous pouvez vous familiariser avec les lieux. Vous pouvez aussi regarder d’autres personnes faire leur saut à l’élastique pour vous donner une idée du déroulement et de la préparation avant le saut.

Pour ce qui est du séjour, vous pouvez suivre l’actualité sur le saut à l’élastique en France pour savoir quels centres sont ouverts. De cela dépend votre destination ainsi que le choix de l’hébergement pendant votre séjour. D’ailleurs, il y a toujours quelques bonnes adresses près de l’endroit du saut pour manger et dormir.

Bien se préparer physiquement et psychologiquement

Généralement, il n’y a pas de grande préparation physique à effectuer pour faire un saut à l’élastique. En revanche, il y a quelques points importants à savoir.

Comme déjà mentionné plus haut, le saut à l’élastique est un sport extrême. Vous aurez donc une grande montée d’adrénaline pendant le saut. Et même avant, le stress peut vous envahir ainsi que la peur. C’est pour cela qu’il faut se préparer physiquement et psychologiquement. De ce fait, si vous avez des problèmes cardiaques, le saut à l’élastique est vivement déconseillé. D’ailleurs, certains centres de saut demandent un certificat médical avant de valider votre demande de saut à l’élastique. Aussi, il est conseillé de mettre des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise pour faire un saut. Vous devez aussi manger mais légèrement.

Toutefois, le saut à l’élastique peut être une vraie thérapie pour les personnes qui ont peur du vide. Si vous avez donc ce genre de phobie, n’hésitez pas à contacter un centre de saut à l’élastique près de chez vous.