mezzanine-garage

Il arrive que l’on manque d’espace dans son garage pour la disposition d’autres effets et objets outre la voiture. L’option qui s’offre généralement aux gens est la mise en place d’une mezzanine de garage. Découvrez quelques informations à son propos dans cet article.

Qu’est-ce qu’une mezzanine de garage ?

Elle est une étendue supplémentaire qui ne vient pas empiéter sur l’espace disponible au niveau du sol. En effet, il s’agit d’une surface de forme plate, fermée ou ouverte qui se dispose sur les pièces de charpente (solives) ou sur des poutres qui prennent appui sur des murs. Il est aussi possible de la suspendre de dessus les poutres (celles du plafond) si elles peuvent porter cette charge.

La réalisation d’une mezzanine de garage doit prendre en compte certains critères.

  • L’élévation du plafond (sa hauteur) : elle est requise pour permettre la circulation. Au minimum, 1,90 m d’espace sont nécessaires en haut et en bas de la surface plate.
  • La sécurité : la présence d’une rambarde d’au moins 1 m de haut ou d’un maillage de corde fin est demandée.
  • L’accessibilité : la mezzanine de garage doit soit disposer d’une échelle cachable ou non, soit d’un escalier.
  • La dimension : elle est fonction de l’espace du garage, mais il est aussi nécessaire de tenir compte de ce à quoi il servira.

Quelle mezzanine faut-il pour un garage ?

Les options existantes sont au nombre de deux.

  • La mezzanine de garage sur pied : son plancher a pour pose les piliers.
  • Celle fixée entre deux murs : son plancher est suspendu.

Mais la plupart du temps, c’est la seconde option qui est suggérée. La plateforme est mise au milieu de deux murs qui sont considérés comme les supports d’accroche. Cette technique est plus prisée, car elle annule la mise en place de piliers au niveau du sol. Ce qui permet d’éviter des gênes lors du stationnement.

Pour ce qui concerne le matériau nécessaire pour faire une mezzanine de garage, l’on est libre de choisir entre le métal, le bois et le béton. Mais il faut dire que le bois reste plus prisé, car il revient moins cher. Au cas où l’humidité serait monnaie courante à l’intérieur, il est judicieux d’opter pour une construction en métal. Celui-ci, résiste mieux aux moisissures et aux champignons.

De quoi se compose la mezzanine de garage ?

Étant donné qu’il s’agit d’une réalisation qui demande assez de technicité sur tous les plans, il faudrait avoir en tête les éléments qui la composent pour un meilleur rassemblement. Mis à part cela, c’est la base pour donner une bonne solidité à la construction. Ainsi, pour mettre en place la mezzanine de garage, il faut :

  • Des poutres (celles des rives) ;
  • Des solives ;
  • Une poutre de mur qui servira d’ancrage ;
  • Les étriers (sabots) ;
  • Les bastaings ;
  • Un faux plancher fait en panneaux (OSB3 de 18 mm) ;
  • Les câbles en métal si elle doit être suspendue ;
  • Les poteaux si la mezzanine de garage doit comporter des piliers ;
  • De bandes insonores ;
  • De balustrade ;
  • D’escalier ;
  • De chevrons ;
  • Les filets.

À présent, l’on peut confier le travail à un professionnel du domaine ou le réaliser soi-même.