emploi

Après quelques semaines voire des mois passés dans la recherche d’un emploi, vous voilà enfin récompensé : vous venez d’obtenir un contrat professionnel. Cependant, comment réussir votre intégration professionnelle ?

Tout passe par la période d’essai

Être issu par exemple d’une formation bac+5 ou disposer d’un bon CV ne constitue pas systématiquement une garantie de réussite pour le processus d’intégration professionnelle, après l’obtention d’un contrat de travail.

La première étape importante pour se faire facilement accepter dans son nouvel espace de travail est la période d’essai, qu’il va falloir bien négocier car c’est à partir de là qu’on va décider ou pas d’inscrire votre nom dans l’organigramme de l’entreprise. Elle dure entre 3 mois et 100 jours pour voir si la greffe prend ou pas. Mais comment mettre toutes les chances de son côté pour trouver sa place dans ce nouvel environnement, pendant la période d’essai ? Pascale Kroll, auteure du livre Survivre au bureau, conseille « la technique de la porte ouverte, arpenter les couloirs, la machine à café, être un questionneur fou… ». En d’autres termes, il faut se montrer un peu plus dynamique, entreprenant et ouvert. Nouez de bons rapports avec vos collègues et supérieurs, cela est d’autant plus important qu’ils pourraient facilement pardonner vos petites erreurs de débutant.

Évitez de parler d’argent durant les premières semaines de travail

Normalement, c’est un sujet qui aura été déjà discuté au cours de l’entretien d’embauche. Vous vous épargnerez donc bien d’ennuis en évitant de faire régulièrement allusion au montant du salaire, sujet tabou en entreprise, dans vos premières conversations. C’est assez mal vu. Malgré tout, il n’est pas totalement interdit de s’informer discrètement sur la fiche de paie pour être situé. Cependant, vous vous garderez bien de réclamer une augmentation pendant la période d’essai, si jamais vous pensez que vous méritez plus comme salaire.

Adoptez la culture de l’entreprise dès le départ

Quel que soit votre profil de candidat, l’excellence de votre CV ou l’expérience que vous avez dans le milieu professionnel, vous revenez toujours à la case départ lorsque vous intégrez une nouvelle entreprise et votre vécu professionnel reste vierge, comparé à vos nouveaux collègues. Il est donc conseillé d’adopter la culture de l’entreprise, dès les premiers jours du contrat. Même avec une dizaine d’années d’expérience, l’humilité demeure le mot clé. Humble mais pas naïf, car vous devez bien votre place dans l’entreprise à votre parcours. Il s’agit de justifier votre présence sans toutefois marcher sur les pieds des collègues.

En agissant ainsi, vous avez de fortes chances de faire de vieux os chez votre nouvel employeur.