A,Male,Electrician,Works,In,A,Switchboard,With,An,Electrical

Dans plusieurs logements, lorsque le tableau électrique principal ne suffit plus pour effectuer le raccordement de nouveaux équipements électriques, l’installation d’un tableau électrique divisionnaire est envisagée.

Il s’agit d’un second compteur, qui va alimenter l’habitation ou le bâtiment en ses besoins en consommation d’énergie. Mais quelles sont les autres utilités du tableau électrique divisionnaire ? Quels sont les tarifs pour son installation et son entretien ? Voici ce que vous devez savoir.

Tableau électrique divisionnaire : qu’est-ce que c’est ?

Le tableau électrique divisionnaire est un dispositif supplémentaire qui sera mis en place en tant que complément du tableau électrique général (un second compteur en plus du tableau électrique principal) d’une habitation ou d’un bâtiment.

Dans de nombreuses situations, ce tableau secondaire va alimenter en électricité un bâtiment extérieur, qui aura son propre réseau en électricité. En plus, ce tableau va assurer une protection contre les risques d’électrisation.

Le tarif d’un tableau électrique divisionnaire est assez abordable, puisqu’il se situe en moyenne entre 30 et 100 euros. 

Ce tableau électrique possède une rangée, et est protégé par un disjoncteur divisionnaire indépendant qui se trouve sur le compteur de répartition général. Afin d’assurer un fonctionnement adéquat du tableau, il est nécessaire de le relier au réseau principal par des conducteurs électriques lors de son installation. 

L’installation d’un tableau électrique divisionnaire doit être conforme aux normes en vigueur, et doit donc respecter la norme NF C 15-100. Les fils de protection doivent être donc placés à une hauteur comprise entre 1 m et 1,80 m. Il faut aussi que la rangée la plus basse du tableau électrique divisionnaire ne soit pas en dessous de 50 cm du sol fini.

Pourquoi installer un tableau électrique divisionnaire ?

De manière générale, ce dispositif sera mis en place lorsqu’on possède un bâtiment annexe à une habitation principale ; ainsi, le tableau électrique divisionnaire permettra de fournir en électricité le nouvel espace indépendant, et cela sans surcharger le tableau électrique principal, qui de toutes les façons n’aura plus assez de place pour un autre raccordement. Cela constitue un des avantages les plus importants du tableau électrique divisionnaire.

La mise en place de ce dispositif peut être aussi très avantageuse pour les logements spacieux ; grâce au tableau électrique divisionnaire en effet, se déplacer d’un étage à l’autre devient beaucoup plus simple et pratique. 

En plus, si le circuit disjoncte ou s’il y’a une coupure d’électricité, la présence du dispositif sera pratique, puisqu’il se trouvera à proximité.

Il faut également garder à l’esprit que la mise en place d’un tableau électrique divisionnaire est très pratique lors de travaux de rénovations d’une partie du logement ; cela peut même être nécessaire quand le compteur électrique principal ne dispose plus d’emplacements pour le branchement des nouveaux appareils.

Quels prix pour l’installation et l’entretien du dispositif ?

La mise en place d’un tableau électrique divisionnaire doit être effectuée par un électricien à Lyon (69000); ce dernier veillera à faire les raccordements de manière professionnelle, tout en respectant les normes en vigueur. 

Essayer de faire vous-même ce type d’opération sans être un expert peut être dangereux, voilà pourquoi il faut s’adresser à un professionnel.

Un électricien pourra vous demander en moyenne entre 150 et 200 euros pour l’installation d’un nouveau tableau divisionnaire, mais ces tarifs peuvent varier d’un technicien à un autre. Voilà pourquoi, nous vous recommandons de demander un devis à l’avance pour connaître les frais de l’intervention et pour éviter les mauvaises surprises. 

En ce qui concerne l’entretien ou le remplacement du tableau divisionnaire, il faudra prévoir en moyenne entre 40 et 100 euros de l’heure. Le prix dépendra notamment de l’état de votre tableau et des opérations à effectuer (nettoyage du tableau électrique, vérification de son bon fonctionnement, etc.).