biker

Souscrire à une assurance est indispensable pour tout propriétaire de moto. Cependant, pour ce genre de véhicule, il faut savoir qu’il existe deux types de contrat. Différents critères sont à prendre en compte afin de choisir l’offre d’assurance qui vous convient le mieux. Mais comment ? Cet article vous aide à vous y retrouver. Focus !

L’indemnisation en cas de vol

Tout d’abord, il est important de savoir qu’en cas de vol, l’utilisation d’un antivol homologué SRA ou de toute autre certification est indispensable pour être indemnisé. Quel que soit le type de contrat que vous choisirez, cela constitue, entre autres, une condition sine qua non pour espérer une indemnisation.

Une assurance moto au tiers : c’est quoi ?

accident-motoPour toute personne voulant assurer sa moto, il s’agit d’un contrat minimum légal à opter en France. Il inclut la responsabilité civile, vous couvrant dans le cas d’un accident responsable qui prend en charge les dommages corporels et matériels d’un tiers. Il faut cependant noter que cette assurance ne couvre aucunement vos frais médicaux en cas de blessures ni les frais pour les réparations de votre moto. Il s’agit donc de l’assurance pour deux roues la moins chère.

Sachez néanmoins qu’il est toujours possible de compléter les garanties fournies par ce type de contrat. Vous pouvez ainsi ajouter une garantie de protection en cas de vandalisme, d’incendie, de bris de glace ou de vol. Bien entendu, l’ajout d’options aura une incidence sur le prix de l’assurance moto, mais vous offrira la possibilité de choisir l’offre qui correspond à vos besoins.

Et l’assurance tous risques ?

Un contrat d’assurance moto tous risques, en plus des garanties proposées par une assurance au tiers, va également prendre en charge vos dommages ou ceux de votre moto. Il s’agit donc d’une formule très complète, mais aussi la plus coûteuse. Différents critères entrent en jeu dans cette assurance.

La valeur de la moto

La valeur de la moto tient une place prépondérante dans une assurance tous risques. Ce type de contrat convient aux propriétaires de motos neuves ou d’occasions disposant encore d’une valeur suffisante sur le marché. Ainsi, dans le cas où votre deux roues est déjà vieille de quelques années, une assurance moto au tiers avec des options complémentaires vous conviendra. Dans ce cadre donc, la valeur de la moto aidera à définir le montant de l’indemnisation qui vous sera attribuée. Ainsi, dans le cas où la vôtre n’a plus sa valeur d’origine en raison de son âge, le montant sera particulièrement bas. Souscrire à ce genre de contrat n’est pas indispensable dans ce cas.

Le profil de l’assuré

Outre le fait que la valeur de la moto corresponde bien à la formule tous risques, le type de profil de l’assuré entre également en jeu. Ces profils peuvent donc opter pour un tel contrat :

  • Les assurés utilisant régulièrement leurs motos
  • Les assurés aux taux de bonus élevés

À contrario, une assurance tous risques est déconseillée pour les profils suivants :

  • Les assurés avec un taux de malus élevé
  • Les assurés ayant déjà été résiliés
  • Les jeunes assurés devant s’acquitter d’une surprime