banksy

Mais qui est Banksy ? Pour beaucoup, c’est un street-artiste très connu, mais qui cultive pourtant le mystère autour de lui. Un mystère digne d’une légende urbaine. En effet personne ne sait à quoi il ressemble, ni quel âge il a, ni même sa nationalité. Mais une chose est sure : il fait l’unanimité à travers ses œuvres et son style unique. Des œuvres porteuses de sens et avec des valeurs très fortes.

Un enfant de Bristol City

Banksy c’est avant tout un artiste antimilitariste et anticapitaliste. Adopter un de ses œuvres chez vous c’est en quelque sorte épouser une de ses philosophies. C’est un artiste qui frise avec les limites de l’anti-système. Ses pensées, ils les véhiculent avec humour, et poésie. Ce qui fait mouche auprès des gens.

Selon plusieurs sources concordantes, il aurait fait ses gammes dans un groupe de graffeur de la ville de Bristol, les DBZ pour Bristol’s DryBreadZ Crew. Justement, c’est la ville qui l’inspire. Une scène underground qui se développe, qui évolue et qui mue vers une inspiration nouvelle. C’est dans cette ville qu’il peaufinera son art jusqu’à se faire remarquer au tout début des années 2000.

Un art engagé et engageant

Disons le tout de suite, avoir une décoration murale de Banksy dans son salon n’a rien à envier à posséder un Picasso. La comparaison peut paraitre osée, mais ils sont tous les deux de la même trempe de génie, à des époques différentes. Banksy se fait connaitre grâce à des one hit wonder, ou des projets « coup de poing ». Projet qui est censé éveiller une nouvelle manière de penser chez la population.

Par exemple en 2004, il détourne les billets de 10 livres en y apposant Lady « D » Diana, en lieu et place de la reine mère. Et il signe son œuvre d’une phrase intrigante, d’un slogan qui le propulsera au rang de star culturelle : « Banksy of England ». En 2005 il poursuit sur la même lancée en redonnant des couleurs au mur de séparation entre Israël et Palestine. Le must du must, en 2006, Disneyland, Californie. L’artiste y place une poupée gonflable géante en uniforme orange. Une manière d’attirer l’attention sur les conditions de détention à Guantanamo.

Un artiste du monde dans le séjour

Alors, pourquoi acheter un Banksy ? Tout simplement parce que c’est un artiste du monde avec un style, des engagements et une créativité qui lui sont propres. Le monde est rempli de Banksy. De la Palestine, en Cisjordanie, en passant par l’Hexagone, là où il passe, il ne laisse pas indifférent.

Son art, il s’en sert comme messager, pour attirer l’attention là où la détresse est importante. Une de ses œuvres les plus engagés se trouve dans le nord de la France. Pourquoi ? Tout simplement parce que le sort des immigrés du monde entier lui tient à cœur. Message qu’il a continué de véhiculer en l’écrivant à côté d’un pochoir qui représente Steve Jobs, juste avant l’entrée de la « jungle  de Calais ». Alors qu’attendez-vous pour adopter un Banksy ?