défilé de mode

Depuis déjà de nombreuses années, le métier de styliste fascine et fait des adeptes à chaque génération. Mais depuis quelques décennies, l’univers de la mode, notamment de la création, connait une importante médiatisation. La situation booste encore plus l’engouement, surtout chez les jeunes. Nombreux sont ceux qui souhaitent ainsi intégrer la profession, aussi bien chez les filles que chez les garçons. Point sur ce métier et sur les accessoires qu’il faut avoir.

Les outils et accessoires utiles d’un styliste

Avant de s’étaler sur le métier en lui-même, il est tout d’abord important de faire un focus sur le matériel que tout étudiant ou professionnel en stylisme doit avoir. Il s’agit d’outils plus ou moins basiques que vous utiliserez si vous ambitionnez de devenir un styliste de renom. Il faut au préalable savoir que la fonction première dans ce métier est de réaliser des croquis de vêtements qui vont entrer dans une collection généralement saisonnière. Pour accomplir une telle tâche, vous aurez ainsi besoin d’un carnet de croquis, d’une gomme, d’un jeu de crayons de couleur professionnel, d’un set de crayons graphites et d’un taille-crayon. N’oubliez pas non plus la table à dessin qui est nécessaire pour réaliser un croquis digne d’un dessinateur de mode professionnel. Optez pour un modèle équipé de lumières si vous en avez la possibilité.

En outre, puisqu’on parle de mode vestimentaire, la couture et le stylisme vont toujours de pair. Vous aurez ainsi besoin d’un mannequin de couture réglable, d’une machine à coudre, des ciseaux de couture, d’un mètre-ruban, d’un coussin à épingles, et bien plus encore. Passons maintenant au métier de styliste proprement dit.

Devenir un styliste ne s’improvise pas

Si de nombreuses personnes ont beaucoup d’aprioris et d’idées préconçues sur le métier de styliste, en devenir un(e) n’est pas forcément à la portée de tout le monde. En effet, si vous voulez vraiment vous épanouir dans une telle profession, il vous faut avoir une base solide et un certain talent en dessin. Et comme vous le savez, il s’agit d’une habilité dont seuls quelques privilégiés en ont vraiment la maîtrise.

Outre l’adresse que vous avez au crayon, pour devenir styliste modéliste, vous devrez aussi bénéficier d’une certaine créativité couplée avec une sensibilité artistique. Il est également crucial que vous ayez de très bonnes capacités et habilités dans la couture ainsi que d’excellents bagages dans l’art de la peinture et de la sculpture. Dans l’idéal, une bonne connaissance de l’univers de la mode et de son histoire est fortement recommandée.

Fort heureusement sur le territoire français aujourd’hui, plusieurs écoles de stylisme existent et de nouvelles voient le jour incessamment. Si les établissements de ce genre se faisaient particulièrement rares il y une trentaine d’années, on en compte plus d’une cinquantaine de nos jours en France. Pour intégrer une école de stylisme française prestigieuse, il faut avoir au minimum le baccalauréat. Attention toutefois, seuls les candidats jouissants d’un dossier excellent peuvent avoir la chance d’être sélectionnés. Il est en effet indispensable d’avoir un bac STI spécialisé en arts appliqués ou une BT dans les métiers de l’art avec comme option, les vêtements et les accessoires de mode.