Le contrôle des accès est primordial pour la sécurité d’un immeuble ou d’un site. Dans le secteur de l’industrie, il y a ce qu’on appelle la protection mécatronique. Celle-ci regroupe la mécanique, l’électronique et l’informatique. Elle permet de sécuriser les entrées et les sorties d’un site. C’est une solution innovante et efficace. Zoom sur les différents équipements de contrôle d’accès et les critères de choix.

Les différents types de matériels de contrôle d’accès

Avoir un officier de sécurité est la base pour assurer, au minimum, la sécurité d’un site. Mais si c’est la première et unique chose que les visiteurs voient, ces derniers ne seront pas du tout rassurés. Autrement dit, il faut installer un matériel de contrôle d’accès autour de l’emplacement à sécuriser pour rassurer les clients. Dans un premier temps, cela réduit les failles de sécurité, ainsi que les besoins permanents en personnel de sécurité. L’équipement de contrôle d’accès gère automatiquement l’attroupement à l’entrée et à la sortie. De plus, il convient très bien à la situation actuelle et aux mesures sanitaires.

Aussi, pour créer un accès assurant fluidité et sécurité, les couloirs de passage sont un équipement indispensable. Selon la largeur d’un passage, il est possible de le diviser en plusieurs parties afin de suivre le flux de personnes. Il existe plusieurs versions, dont certaines sont équipées de portes coulissantes transparentes. Ensuite, il y a le tourniquet tripode, qui est un équipement classique, mais toujours efficace. En cas d’incident, un simple bouton bloque le passage. Autre outil, le tourniquet barreaudé offre une sécurité maximale. Concernant l’Equipement entrées piétons, celui-ci est personnalisable selon les besoins. D’autres matériels et systèmes de sécurité peuvent être ajoutés selon les préférences.

Critères de choix pour le matériel de contrôle d’accès

Le choix du matériel de contrôle d’accès pour piétons dépend généralement du niveau de sécurité souhaité. Certains équipements offrent plus de sécurité et d’assurance que d’autres. Par exemple, un couloir de passage classique, sans porte, est moins sécuritaire qu’un tourniquet tripode. Mais le niveau de sécurité ne doit pas être le seul critère à prendre en compte. En effet, il faut aussi considérer le nombre de personnes qui circulent par jour sur un site. Dans le cas d’une forte agglomération, comme dans un hôtel, les tourniquets barreaudés ne feraient que bloquer le passage. Un couloir de passage est plus adapté, car il permet de réguler le flux.

Un autre critère évident se rapporte au type du bâtiment. Effectivement, le choix de matériel de contrôle d’accès dépend de la nature d’un site. L’équipement pour sécuriser un restaurant n’est pas le même qu’un campus ou un laboratoire de recherche. Il ne faut pas non plus oublier que les matériels sont censés assurer la sécurité des piétons. Donc, il est important de déterminer le genre de clientèle ou de visiteurs à gérer. Enfin, pour mieux choisir le bon matériel de contrôle d’accès, il est judicieux de définir quel genre d’atmosphère, on souhaite créer. La vue de plusieurs dispositifs de sécurité inspire la méfiance chez certaines personnes. Pour d’autres, le manque ou l’absence de matériels suscite la crainte.