démoussage de la toiture

La toiture est une pièce maitresse de la demeure. Elle forme un bouclier qui la protège des intempéries et des aléas du climat. Sans toiture, les éléments qui composent notre maison seraient en mauvais état. C’est le cas de la charpente, des murs intérieurs, de la façade et même des fondations. Il faut donc l’entretenir régulièrement. À ce titre, le toit a besoin d’un démoussage. Pour cette tâche, l’idéal est de faire appel à un professionnel du domaine. Que vous passiez par un couvreur ou que vous effectuez cette opération vous-mêmes, voici les étapes par lesquelles il faut nécessairement passer.

Nettoyer la toiture de la bâtisse

Toutes sortes de saletés viennent recouvrir la toiture au fil du temps. Les mousses, les lichens et les débris de végétaux finissent par l’envahir. Pourtant, la présence de ces éléments favorise l’altération de la couverture. Ils sont en partie responsables des infiltrations d’eau et des fissures sur les tuiles. Pour prévenir les dommages que cela peut engendrer, il faut donc s’en débarrasser.

La première étape du démoussage du toit est son nettoyage. Pour cette opération, il suffit de s’équiper d’une brosse dure et d’un simple tuyau d’arrosage. La première chose à faire est d’humidifier la surface à démousser. On utilisera par la suite la brosse pour éliminer les végétaux parasites. Il faut savoir que cette opération peut se faire grâce à un nettoyeur à haute pression. Dans ce cas, il faudra éviter de régler cet appareil au maximum au risque d’endommager les tuiles qui sont déjà fragiles. Après le brossage, on passe au rinçage de la toiture en procédant dans le sens de la pente. Mais pour un nettoyage optimal, il est recommandé de faire appel à un professionnel comme cette entreprise de nettoyage de toiture qui exerce en Suisse.

Appliquer un traitement sur la toiture

Il ne suffit pas de brosser la toiture pour éliminer définitivement les champignons parasitaires. Pour cela, l’application d’un traitement hydrofuge est obligatoire. C’est un produit fait à base d’algicide et de fongicide qu’il faut pulvériser sur une surface bien nettoyée. Néanmoins, il est toujours plus judicieux de solliciter les conseils d’un professionnel. En effet, la nature du traitement à mettre en œuvre est tributaire du type de revêtement en place. C’est également le cas de l’efficacité du produit. Celle-ci sera fonction de sa qualité et de l’état de la structure. Le résultat obtenu dépend donc de ces facteurs. D’ailleurs, pour que le traitement soit efficace, un démoussage en profondeur de la toiture devra être opéré. Par conséquent, si vous doutez de la propreté de votre toit, n’hésitez pas à le nettoyer à nouveau.

En outre, les produits hydrofuges n’agressent pas les revêtements de votre toiture. Toutefois, ils ne sont pas sans risque pour votre santé. Avant leur mise en œuvre sur la surface concernée, munissez-vous d’un masque et de gants de protection.

Tester l’étanchéité de la toiture

C’est l’étape ultime du démoussage de la toiture. En effet, l’action de l’hydrofuge ne se limite pas à stopper le développement des mousses et des lichens. Il rend également la toiture plus étanche. Une fois que ce produit a totalement séché, il est indispensable de faire ruisseler de l’eau sur la toiture. Cela permet de vérifier l’étanchéité de cette dernière et de mettre la main sur les fuites éventuelles.

Il ne faut pas négliger ce test d’étanchéité. Voilà pourquoi il est conseillé de laisser le démoussage de la toiture à un professionnel d’une entreprise de démoussage. Ainsi, vous aurez la certitude que les étapes de ce long procédé ont été bien respectées. D’ailleurs, vous bénéficierez d’un travail de qualité avec l’intervention d’un spécialiste.