cuisson-vapeur

La santé passe par l’aliment, non seulement au niveau de sa qualité, mais aussi via son mode de cuisson. En effet, les hautes températures et les cuissons qui durent trop longtemps éliminent les nutriments et risquent d’être toxiques pour l’organisme. Il convient donc de cuire les aliments de manière à préserver la santé, sans pour autant lésiner sur le goût. Découvrez quels sont les modes de cuissons meilleurs pour la santé.

La cuisson à la vapeur

La cuisson à la vapeur est celle qui respecte le plus les qualités nutritionnelles des aliments. Elle permet un temps de cuisson court, surtout si les légumes sont découpés en morceaux, et ne nécessite pas l’ajout de matières grasses. Pour une cuisine résolument diététique, optez pour un cuiseur vapeur inox performant qui permet une cuisson uniforme. En outre, cet ustensile dispose d’un fond épais pour assurer une meilleure conductibilité. Par ailleurs, la cuisson à la vapeur permet de préserver les qualités gustatives des différents ingrédients.

La cuisson à l’étouffée

La cuisson à l’étouffée est une méthode à la portée de tous et qui est excellente pour la santé. Elle consiste à faire cuire les aliments à feu très doux, avec un peu d’eau et le couvercle fermé jusqu’à ce que l’évaporation soit complète. La cuisson à basse température permet de préserver le goût des plats et convient surtout pour la préparation des légumes, des céréales et du riz. Pour ce mode de cuisson qui est excellent pour la santé, une cocotte convient comme matériel, qu’elle soit en fonte, en inox ou en terre cuite.

La cuisson en terre cuite

Pour utiliser la terre cuite comme mode de cuisson des aliments, procurez-vous un tajine et un diable. Ces deux ustensiles assurent une préparation saine et savoureuse des aliments. Ce mode de cuisson se fait à feux doux dans une cocotte fermée.

La cuisson à l’eau chaude

La cuisson à l’eau chaude consiste à cuire les aliments en utilisant tout simplement de l’eau chaude. Il suffit alors de faire bouillir de l’eau et d’y verser les aliments à cuire hors du feu. Bien que l’eau soit juste bouillante, le cœur des légumes ou des poissons reste à une température inférieure à 70 °C, ce qui permet de préserver tous les nutriments. Il suffit de découper les aliments en morceaux et de les étaler dans un sac thermique à glisser dans le récipient rempli d’eau chaude.

La cuisson en marmite norvégienne

Cette méthode pour cuire les aliments convient particulièrement aux soupes. Elle est avantageuse dans la mesure où elle limite les dépenses en énergie grâce à la préservation de la chaleur emmagasinée en début de cuisson. Après l’ébullition, le plat parfaitement fermé est placé dans la boîte dédiée pour une cuisson à l’étouffée. Il est possible d’acheter cette boîte sur le commerce, mais vous pouvez aussi fabriquer votre propre marmite norvégienne en recyclant une vieille glacière dans laquelle une couverture est glissée. Il suffit de préparer le plat comme d’habitude, puis lorsqu’il arrive à ébullition, il faut ajuster le couvercle et le placer directement dans la boîte thermique.