ramonage-cheminée

Un ramonage régulier de votre cheminée est essentiel pour se débarrasser de tout dépôt ou débris pouvant vous exposer à un incendie. En France, il y a des milliers de feux de cheminée évitables chaque année. Contacter un ramoneur professionnel permet justement d’esquiver des risques d’incendie au cours d’une année. Quel que soit le type de cheminée que vous possédez, elle devra toujours être entretenue régulièrement.

Les signes évidents qui montrent que vous avez besoin d’un ramonage

Outre l’entretien et le ramonage planifiés réguliers, il existe des signes révélateurs qui indiquent que vous devez prendre un rendez-vous urgent avec votre ramoneur local. Ceux-ci peuvent inclure, mais ne sont pas limités à :

  • De la fumée qui circule dans la pièce lorsque l’appareil est en cours d’utilisation
  • Une mauvaise odeur même lorsque vous n’avez pas allumé de feu
  • De la suie qui retombe dans votre poêle
  • Du feu qui ne brûle pas aussi bien que d’habitude
  • Des oiseaux qui se trouvent au sommet de votre cheminée

Si vous avez des inquiétudes concernant votre cheminée, veuillez ne pas l’utiliser tant qu’elle n’a pas été vérifiée par un professionnel. À quand remonte la dernière fois que vous avez fait ramoner votre cheminée ? Si cela fait vraiment longtemps, n’hésitez pas à faire appel à cet expert en ramonage dans les Cotes d’Armor pour qu’il puisse inspecter votre cheminée et la ramoner comme il se doit.

À quelle fréquence votre cheminée doit-elle être ramonée ?

Il est encouragé de procédé au ramonage de votre cheminée au moins deux fois par an lors de la combustion de bois ou de charbon bitumineux domestique. Notez que la fréquence de ramonage peut également dépendre de l’utilisation de la cheminée.

Le meilleur moment pour faire ramoner votre cheminée est juste avant le début de la saison de chauffage et après que votre poêle n’a pas été utilisé pendant une période prolongée. Si vous prévoyez de ramoner deux fois par an, la deuxième fois devrait être après le pic de la saison de chauffage principale.

Où devrait-on nettoyer ?

Les cheminées sont généralement balayées de la cheminée, il n’est donc généralement pas nécessaire d’accéder au toit. Votre ramoneur local pourra vous indiquer s’il a besoin de balayer via une trappe d’accès.

Cela va sans dire, mais laissez le feu s’éteindre complètement la veille de l’heure prévue du nettoyage et évitez d’utiliser le poêle quelques heures avant le ramonage. Le nettoyage du bac à cendres et de l’espace autour du poêle avant la visite de balayage facilitera également le travail des ramoneurs dans la journée. Les ramoneurs modernes auront à leur disposition une gamme d’outils pour s’assurer qu’ils effectuent leur travail dans les règles de l’art.

Il existe deux principales techniques reconnues pour le ramonage, la méthode traditionnelle et le nettoyage électrique. Il est important de noter que certains équipements de balayage mécanique fournissent un processus de nettoyage plus vigoureux qui peut endommager certains types de systèmes de revêtement de cheminée. Il est donc préférable de consulter votre ramoneur agréé pour plus d’informations sur l’équipement de ramonage adapté aux différents types de systèmes de revêtement.